Donner des cours

Si vous avez un peu de temps libre, gagnez 10 à 30 euros net par heure pour donner des cours.

Pour l’élève ou l’étudiant(e), c’est très souvent efficace, il passe de cours d’environ 30 élèves pour 1 professeur à des cours personnalisés. Les progrès se font généralement vite ressentir.

En première partie, je vous explique comment trouver des clients par le biais d’internet.

En seconde partie, je vous explique comment trouver rapidement des clients autour de chez vous. Je vous délivre aussi mes conseils pour donner un bon cour.

PS : Que vous ayez déjà donné des cours à un membre de votre famille, à un collègue, un voisin … ou jamais, cela n’a pas grande importance.

Première partie, trouver des clients et gagner de l’argent.

Combien suis-je payé ?

Du primaire au lycée.
Pour des cours de soutien scolaire en primaire ou collège, c’est-à-dire hebdomadaires ou bihebdomadaires pendant quelques mois jusqu’à la fin de l’année scolaire, comptez environ 8-9 euros de l’heure si vous êtes lycéen. Cependant si vous êtes majeur ou en étude supérieur vous pouvez demander 10 à 15 euros de l’heure voir plus si vous avez un bac+2.

Pour des cours particuliers, plus ponctuel, vous pouvez demander aux environs de 15 euros de l’heure.
Cela dépend de votre région et de l’objectif. C’est plus cher dans les grandes villes et vous êtes mieux payé pour la préparation du brevet des collèges ou du baccalauréat.

En post-bac.
Cela dépend plus de vos diplômes et connaissances, mais aussi du rapport demande/ nombre de professeurs.
Il faut prendre en compte le domaine d’étude de votre étudiant. Les prix sont généralement plus élevés pour des préparations aux concours que pour des cours plus basiques en science ou en littérature.
Vous obtenez de 18 à 40 euros de l’heure.

Comment suis-je payé ?

En donnant des cours par internet, vous avez plusieurs possibilités de paiement.

Le chèque emploi service universel (CESU).
C’est comme un chèque classique. Pour être payé, il faut juste le déposer à la banque ou saisir le numéro de CESU sur internet.
Vous bénéficiez d’une protection sociale, de formations professionnelles et de congés payés.
En plus, vos clients bénéficient de 50% de crédit d’impôt.
La micro-entreprise.
Une fois enregistré en tant que micro-entrepreneur vous n’avez qu’à déclarer, par trimestre, votre chiffre d’affaires.
Pour les activités de services, vous êtes taxés à 22.9%.
Exemple, en donnant une heure de cour à 20 euros, vous toucherez donc 15.42 euros.
En plus de cela, en 2018 les plafonds pour les activités de services vont passer de 33 200 euros annuel à 66 400 euros annuel.
L’ACCRE.
Pour les moins de 25 ans et les demandeurs d’emploi.
Vous avez une exonération partielle de charges sociales.
Vous pouvez aussi demander l’agrément et permettre à vos clients de bénéficier de 50% de réduction fiscale.
Pour plus de renseignement.

Les aides de pôle emploi.

Si vous bénéficiez des allocations de Pôle emploi, vous êtes admissible d’une aide qui correspond à 45% du montant total des allocations que vous percevez, elle vous sera donnée 2 fois dans l’année.

La première partie de l’aide lorsque vous créez votre auto-entreprise et la seconde partie 6 mois après.

Pour plus de renseignement.

PS : Avec le site Superprof ou en posant vos propres annonces autour de chez vous, vous pouvez même être payé de main en main et donner des cours de sport, d’arts et de loisirs (dessiner, cuisiner, bricoler…).


Comment trouver des clients par le biais d’internet ?
Grâce à internet, vous pourrez cibler les matières, la classe d’âge et l’endroit qui vous convient le mieux.
Cependant, il vous faudra souvent un minimum de bac+3 pour comme dans beaucoup d’agences.
L’avantage des sites qui vont suivre, c’est qu’ils sont déductibles d’impôts pour les clients, à hauteur de 50%.
PS : Vous avez aussi l’opportunité de donner des cours en ligne suivant la distance qui vous sépare d’un élève ou d’un étudiant.

Acadomia

Plus de 20 000 enseignants et 110 centres partout en France.

acadomia
Inscrivez-vous en envoyant votre CV, le site vous enverra une demande d’entretien individuel.
A la suite de cet entretien, des cours vous seront attribués suivant vos demandes et ce qu’ils pensent de vous.

Ciblez votre clientèle.

  • Le(s) matières que vous souhaitez enseigner (littéraire, scientifique, aides aux devoirs, musique, informatique…).
  • Les cours en groupe ou individuels.
    En constante évolution, ils recrutent des membres en permanence pour renforcer leurs équipes, dans leurs centres comme à leurs siège.

Vous pouvez aussi évoluer et devenir, par exemple, conseiller pédagogique. Si vous avez des questions à leur poser, vous pouvez les contacter par téléphone ou en leur envoyant une demande d’information.

Anacour.

Créé en 1999, ce site fait coïncider les profils des élèves et des enseignants, grâce à des conseillers pédagogiques, afin d’améliorer les résultats.
Le principe est similaire à Acadomia.

Travailler près de votre domicile, aux horaires de votre choix et jusqu’à 20 heures par semaine, vous pouvez même donner des cours de musique. Vous pouvez aussi prendre en charge les enfants à la sortie d’école jusqu’à leur retour, si vous avez votre baccalauréat ou un diplôme spécialisé dans la petite enfance.

Deuxième partie, les solutions et conseils pour trouver des clients et être efficace.

Trouver des clients à côté de chez vous.
Posez des petites annonces dans les tabacs les plus proches, à la boulangerie, à la pharmacie… n’oubliez pas de demander l’autorisation à l’établissement.
Parlez-en à vos voisins, votre famille, les amis de la famille…

Les conseils pour donner un bon cour.

Favorisez l’autonomie de l’élève pour qu’il puisse continuer tout seul dans le futur. Votre rôle se situe entre celui du professeur et du camarade. Pour progresser, il doit pratiquer et se concentrer, vous êtes là pour l’aider et non pas tout faire à sa place.
Lors de la première séance.
Présentez-vous et demandez à votre élève quels sont ses objectifs. Essayez de lui montrer l’utilité de cette matière dans son quotidien et discutez un peu avec lui pour mieux le cerner.
En général.
Évitez de le noter et faites des exercices concrets. Bien souvent à l’école les énoncés sont très abstraits et on perd l’envie d’apprendre.
Si votre élève échoue à un exercice ne le blâmez pas et simplifier l’énoncé ou vos explications.
Je veux dire avec d‘autres mots, avec d’autres méthodes comme des schémas, avec de la couleur…
Pour ma part, j’ai donné des cours de maths à une élève de 3ème, elle avait du mal à comprendre et à réutiliser un produit en croix.
J’ai tenté de lui expliquer oralement en utilisant différents mots-clefs, mais elle se trompait encore sur quelques exercices. J’ai alors fait un croquis et je lui ai appris à l’utiliser pour chaque exercice nécessitant un produit en croix.
Essayez d’être créatif contrairement à certains profs qui rabâchent les mêmes choses sans tenter ou arriver à être suffisamment innovant.
Faire une synthèse, avec lui, quelques minutes avant la fin pour voir s’il a bien assimilé.
Faites des petits bilans après plusieurs leçons, de temps en temps, pour voir ou en est votre élève dans le contexte général de la matière et non d’une leçon spécifique.
Restez optimiste, votre élève le sentira. L’expérience vous permettra d’adapter plus facilement et plus efficacement vos méthodes d’enseignement.
Pour les autres séances.
Proposer un ou deux exercices supplémentaires à faire pour la prochaine séance.
Souvenez-vous ce que vous et l’élève avez fait pendant la séance pour préparer la séance suivante (difficultés, point forts…).
Réfléchissez à des exercices originaux, adaptés à son niveau et pas trop long.
Arrivez un peu en avance pour vérifier ce qu’il a fait depuis la dernière séance, puis passer quelques minutes à discuter ensemble de ce qu’il a compris et corrigez l’exercice de la précédente session.
PS : Si possible, gardez les exercices des séances précédentes pour vous aider à construire votre prochaine séance et pour lui montrer ses progrès.
Pour du soutient scolaire.
Dites-vous que vous allez probablement vous engager pour quelques mois jusqu’à la fin de l’année scolaire au moins.
Pour être efficace, je vous conseille de donner au moins un cour hebdomadaire, 1 heure à 1 heure 30 avec une petite pause de quelques minutes au-delà de 30 mn
.

Les résultats de votre élève progresseront probablement de quelques points et vous aurez 50 à 100 euros par mois et par élève.

Les plus.

  • Vous connaitrez mieux la personne, vous serez donc probablement plus efficace et vous aurez un revenu régulier.

Les moins.

  • Vous devez être présent chaque semaine.

PS : Si l‘échange ne passe pas ou l’élève ne veut rien faire, essayez de le motiver ou changer d’élève. Cela ne sert à rien de vous épuiser pour n’avoir aucun résultat, gardez votre énergie pour un élève plus envieux.
Pour des préparations à des examens.
Mettez votre élève dans les conditions adéquates, il doit être assez rapide pour faire un grand nombre d’exercices en un temps restreint. Préparez des exercices types à l’avance en vous servant des annales du baccalauréat par exemple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s