Les mauvaises solutions

Se dire que l’on va compenser une chose par l’autre comme changer notre mode de vie de consommateur par de la consommation « verte » du style consommer autant d’énergie mais par de l’énergie verte ou autant de plastique par du plastique « biodégradable ». acheter un truc inutile mais le compenser par une taxe carbone ou eco-citoyenne, manger local et continuer de prendre l’avion plusieurs fois par an, ou encore avoir 2 téléphones, une tablette, un ordinateur, une télé… mais utiliser un navigateur écologique.

Il faut choisir l’ensemble des solutions les plus responsables pour ne pas seulement faire moins dégâts mais régénérer et créer un monde soutenable..

Je vous invite à découvrir une « nouvelle » science que l’on nomme la collapsologie et qui explique comment ce qui maintient notre société (grande quantité de ressources, d’énergies…) ne peut que s’écrouler et les solutions pour « transitionner » avec le moins de pertes humaines possibles vers un nouveau paradigme du monde sans pollution, en régénérant les écosystèmes et humains déjà physiquement et psychologiquement  affaiblit et même détruits par ce système termo-industriel. D’ailleurs il est de plus en plus certains que cela ne puisse être maintenu plus de quelques années à quelques décennies.